Envie d’un jardin éclatant de rouge ? Ce trio gagnant vous ravira !

Par Amandin Quella-Guyot Modifié le 3 octobre 2023 à 11h07
Il Manque Une Touche De Rouge Vif À Votre Jardin Cet Automne ? Ce Trio Gagnant Vous Ravira !
4.1/5 - (35 votes)

Si vous souhaitez embellir votre jardin avec des fleurs rouges au printemps, nous vous conseillons ces plantes qui allient facilité de culture, beauté et résistance. Elles vous offriront une splendide floraison rouge, symbole de passion et d'énergie. Découvrez sans plus attendre notre sélection de végétaux adaptés à vos envies !

La pivoine : quand la floraison est un événement à ne pas manquer

La pivoine est fleur rouge qui évoque souvent la beauté et l'élégance. Cette plante, dont le nom scientifique est Paeonia suffruticosa, présente l'avantage d'être facile à cultiver et très résistante. Elle apprécie les endroits ensoleillés avec une légère ombre, mais redoute les vents forts. Il faut donc la protéger des courants d'air. Elle se développe dans un sol riche et bien drainé, mais supporte aussi une certaine humidité, sans excès. La plantation en pleine terre se fait de préférence entre octobre et mars, tandis qu'en pot, on doit attendre la fin du mois de mai.

Comment le planter ?

Pour planter des pivoines herbacées, il faut suivre ces étapes :

  • Creuser un trou de 40 cm de profondeur et de largeur, en respectant une distance d'au moins 80 cm entre chaque pied.
  • Ajouter du fertilisant organique au fond du trou et mélanger avec la terre.
  • Installer le pied de pivoine en veillant à ce que le collet soit au niveau du sol.
  • Remplir le trou avec la terre et tasser légèrement.
  • Arroser généreusement après la plantation et régulièrement pendant la première année.
A lire :  Saviez-vous que ces 3 animaux pourraient détruire votre jardin?

Pour les pivoines arbustives, la méthode est similaire, sauf qu'il faut :

  • Espacer les pieds d'au moins 1,5 mètre pour leur laisser de la place pour se développer.
  • Enterrer la greffe à environ 10 cm de profondeur pour favoriser un bon enracinement et une meilleure résistance au froid.

Le rhododendron : un must have dans votre jardin

Le rhododendron est une plante qui offre de nombreux avantages pour l’ornementation du jardin. Ses couleurs variées, son feuillage persistant et sa résistance au froid en font un arbuste facile à cultiver. Il peut être planté en pot, en jardinière ou en pleine terre, selon l’espace disponible. Il faut toutefois veiller à lui éviter les périodes de sècheresse et à lui choisir un emplacement ombragé ou mi-ombragé.

La floraison du rhododendron s’étend de mars à juillet et apporte une touche de gaieté à vos bordures et vos haies. La meilleure période pour le planter s'étend entre avril et septembre, en respectant un espacement d’au moins un mètre entre chaque pied.

Comment le planter ?

Pour réussir la plantation d'un rhododendron, il faut respecter quelques étapes simples. Tout d'abord, préparez le sol en creusant un trou d'un mètre de diamètre et de 50 cm de profondeur. Ensuite, dégagez les racines les plus fines de la motte et plongez-les dans un seau d'eau pendant un quart d'heure. Puis, placez la motte au centre du trou et recouvrez-la de terre. Enfin, tassez légèrement le sol et arrosez abondamment avec 10 litres d'eau au moins.

Le camélia : le rouge par excellence

Si vous souhaitez donner un aspect spectaculaire à votre jardin, optez pour les variétés rouges de camélias, des arbustes au caractère affirmé. Ces plantes apprécient les sols acides, riches, drainés et frais, que vous pouvez enrichir de compost. En revanche, elles craignent les fortes chaleurs et les vents, il faut donc les installer à l'ombre, dans un endroit protégé. Quant à la plantation des camélias, elle s'effectue de préférence entre octobre et mars, en évitant les périodes de gel ou de canicule. Si vous avez des plantes en motte, mettez-les en terre entre novembre et mars.

A lire :  Et si vous pensiez à tailler vos rosiers en novembre ?

Comment le planter ?

Pour plante votre camélia, suivez le même protocole que celui du rhododendron. Creusez trou d’un mètre, dépotez votre plante, mettez-la en terre et recouvrez-la. Une fois que vous l'avez arrosé et tassé le sol, veillez à pailler ce dernier avec des fleurs mortes ou de la paille.

C'est ainsi que vous apporterez une touche de rouge dans votre jardin sans pour autant avoir la main verte. N’oubliez pas, ce n’est pas parce que vos plantes sont résistantes qu’il ne faut pas en prendre soin !

Salut, c'est Amandin ! Ici je suis ravi de partager des astuces pratiques pour simplifier votre vie quotidienne. Des conseils malins pour l'organisation à la résolution de petits problèmes domestiques, rejoignez ma communauté et découvrez comment rendre votre quotidien plus facile et plus efficace. Que vous soyez novice ou expert, ensemble, nous explorerons des moyens ingénieux d'améliorer votre vie de tous les jours. (Retrouvez moi aussi sur Ctendance.fr)

Suivez-nous sur Google News Suivez Pratiks sur Google Actualités pour ne rien manquer.

Aucun commentaire à «Envie d’un jardin éclatant de rouge ? Ce trio gagnant vous ravira !»

Laisser un commentaire

* Champs requis