Pourquoi le basilic est-il le cauchemar n°1 des moustiques ?

Par Mamie Janine Publié le 19 septembre 2023 à 7h00
Pourquoi le basilic est-il le cauchemar n°1 des moustiques ?
4.1/5 - (20 votes)

Dans la quête permanente d'alternatives naturelles pour éloigner les moustiques, qui sont non seulement agaçants, mais aussi vecteurs de diverses maladies, le jardin nous offre des solutions insoupçonnées. Avant de vous précipiter sur des produits commerciaux souvent coûteux et parfois remplis de produits chimiques, avez-vous déjà envisagé d'utiliser le basilic ? Cette plante courante, célèbre pour son utilisation en cuisine, recèle des vertus anti-moustiques qui méritent d'être explorées.

Le basilic : votre bouclier naturel contre les moustiques

Le basilic est une plante d’origine asiatique, particulièrement connue pour son arôme et sa saveur. Sa plantation peut commencer dès la mi-avril. Cependant, pour le planter en pleine terre, il est préférable d'attendre mai ou juin. Il reste, cela dit, cultivable en milieu urbain. Il contient de nombreux antioxydants, vitamines et minéraux bénéfiques pour le corps humain.

Comment le basilic repousse-t-il les moustiques ?

Le basilic, bien plus qu'une simple herbe aromatique pour vos plats, est aussi un redoutable adversaire pour les moustiques. Comment arrive-t-il à les éloigner ?

Une application sur la peau

Des tests en laboratoire révèlent que le basilic est efficace à 100% pour repousser les moustiques pendant une durée de 70 minutes. Ce traitement peut se révéler onéreux pour certains qui se tournent vers une alternative DIY :

  • Prenez l’équivalent de 160 grammes de feuilles de basilic dans un bocal et versez 10 cl d’eau bouillante dessus.
  • Couvrez votre bocal et laissez reposer durant quatre heures.
  • Filtrez votre liquide et incorporez-le dans un pulvérisateur, veillant à extraire tout le liquide des feuilles.
  • Pour plus d’efficacité, ajoutez quelques gouttes d’hamamélis. Secouez doucement et appliquez directement sur la peau exposée pour éloigner les moustiques.
A lire :  Vous ne croirez jamais pourquoi il faudrait déposer du marc de café sur le rebord de vos fenêtres !

Plantation d’accompagnement

Le basilic est planté à proximité de diverses plantes et légumes, car il aide à éloigner les parasites. Si vous travaillez dans le jardin le soir, il suffit d’effleurer la plante pour en libérer les huiles. Pour une protection plus poussée, cueillez une poignée de feuilles et frottez-les délicatement sur votre peau exposée.

Le basilic brulé

Les composés utiles du basilic sont libérés lorsqu'on le brûle. Ainsi, notre domicile se trouve protégé. N'hésitez pas à le laisser brûler longuement comme de l’encens. Étant donné que les feuillages frais ne s’enflamment pas rapidement, séchez-les et emballez-les pour obtenir des bâtonnets d’encens répulsifs.

Éparpillez vos feuilles

Broyez, déchiquetez et éparpillez les feuilles autour de votre domicile pour profiter d’une nuit paisible. Si les insectes deviennent trop envahissants, vous pouvez vaporiser du répulsif ou brûler quelques bâtonnets de basilic.

Quand faut-il ne pas utiliser ces alternatives à base de basilic ?

Le basilic se révèle être un outil précieux dans notre lutte contre les moustiques. Toutefois, comme toute alternative naturelle, il convient de l'aborder avec une certaine prudence. Assurez-vous de tenir compte de vos allergies potentielles et souvenez-vous que la durée de protection est plus courte que celle offerte par des répulsifs commerciaux. Cela dit, lors de soirées estivales ou de pique-niques à la belle étoile, avoir un pot de basilic à portée de main ou appliquer une préparation maison pourrait être le juste milieu entre prévention et plaisir naturel. Soyez toujours attentif à votre environnement et faites des choix éclairés pour profiter au mieux de la belle saison.

A lire :  Sortez l’artillerie lourde contre les punaises de lit avec la terre de Diatomée !

Mamie Janine, c'est notre mamie à tous ! C'est avec elle qu'on trouve de bonnes recettes et des astuces pour la maison !

Suivez-nous sur Google News Suivez Pratiks sur Google Actualités pour ne rien manquer.

Aucun commentaire à «Pourquoi le basilic est-il le cauchemar n°1 des moustiques ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis