Comment soigner un aphte ?

Par Amandin Quella-Guyot Modifié le 28 juillet 2023 à 12h15
Rate this post
L’aphte est une lésion qui affecte la zone buccale et dont la guérison prend environ une à deux semaines. Dans la plupart des cas, cette infection est bénigne et peut donc guérir d’elle-même. Notons cependant que l’aphte peut s’avérer douloureux et gênant, alors qu’il existe divers traitements qui permettent d’en accélérer la guérison sans risques.

À quoi ressemble un aphte et quels sont les symptômes ?

L’aphte ou affection buccale est une lésion que tout le monde peut contracter au cours de son existence. Cette infection dénommée scientifiquement stomatite aphteuse peut affecter toute la zone intérieure des muqueuses buccales y compris l’intérieur des lèvres, les gencives et la langue. Rassurez-vous, car l’aphte (en soi) n’est ni grave, ni contagieux. Généralement, il se présente sous forme de blessure superficielle à l’intérieur de la bouche. L’aphte s’auto-guérit au bout de quelques semaines sans qu’on ait besoin de le traiter. Quoi qu’il en soit, il est tout à fait possible de le soigner à l’aide de traitements simples ou bien simplement en entretenant une bonne hygiène bucco-dentaire. L’aphte peut apparaître à l’intérieur des lèvres, dans la joue, sous la langue, voire sur les gencives sous forme de lésion ou de blessure superficielle. L’affection des muqueuses buccales peut se manifester sous trois principales formes. La première forme d’aphte est la plus connue. Ce type d’aphte s’apparente à des micros lésions qui se logent à l’intérieur de la bouche. Il prend en moyenne une dizaine de jours pour guérir naturellement. La seconde forme d’aphte laisse apparaître un creux d’à peu près 1 cm à l’intérieur de la bouche. D’où son appellation « aphte géant ». Plus douloureux et plutôt gênant, celui-ci peut prendre plus d’un mois avant de guérir complètement. Le troisième type d’aphte se manifeste sous forme de minuscules ulcères qui surgissent en grand nombre à l’intérieur de la bouche. Ces aphtes sont aussi dénommés aphtes herpétiformes ou miliaires de par leur apparence atypique sous forme de grappe. Ceux-ci peuvent perdurer 7 à 14 jours avant qu’ils guérissent définitivement sans intervention médicale. Notons aussi que les aphtes herpétiformes diffèrent totalement de l’herpès. Les aphtes herpétiformes affectent souvent la région des gencives, mais une fois de plus ; cela n’a rien d’alarmant. Quelle qu’en soit la forme, un aphte ne provoque pas de saignement quoiqu’il reste douloureux et gênant lorsqu’on mâche ou l’on boit. Au cas où les plaies peineraient à guérir ou manifeste un abcès, il est fortement recommandé de consulter un chirurgien dentiste, car cela pourrait être révélateur d’un autre symptôme plus grave.

Quelles sont les causes courantes des aphtes ?

Les causes les plus courantes et susceptibles d’être à l’origine de l’apparition d’aphtes peuvent être d’ordre :
  • Mécanique.
  • Psycho-comportemental.
  • Médical.
  • Alimentaire.
A lire :  Voyage - Quelles sont les mesures d'hygiène à  l'étranger ? - Santé

Les causes d’ordre mécanique

Parfois, l’aphte peut surgir après qu’on ait mordillé sa joue, sa lèvre ou sa langue sans le vouloir. Il se peut aussi qu’un aphte apparaisse au niveau des gencives à la suite d’une piqûre d’anesthésie locale à l’issue d’un traitement dentaire chirurgical. Les porteurs d’appareil d’orthodontie peuvent aussi subir des lésions à l’intérieur de la bouche, ce qui pourrait provoquer l’aphte. De même lorsqu’on mange des nourritures brûlantes ou lorsqu’on utilise une brosse à dents assez rude.

Les causes d’ordre psychique et comportemental

Chaque corps possède son propre métabolisme et réagit donc différemment face au stress et à la fatigue. Ces deux types de troubles psychiques et comportementaux peuvent parfois être un facteur d’apparition d’aphtes. Ainsi, sous l’effet de la fatigue et du stress, le corps peine à maintenir ses bonnes capacités à s’auto-immuniser, or cela peut favoriser la contraction d’aphtes.

Les causes d’ordre médical

Le suivi d’une thérapie en particulier, le déséquilibre hormonal, la prise de certains médicaments et la contraction d’une maladie chronique peuvent aussi provoquer l’aphte. Il en est ainsi des troubles liées au cycle menstruel, du suivi du traitement contre l’ostéoporose. De même pour la chimiothérapie, la prise de certains médicaments anti-inflammatoires ou de certains anabolisants.

Les causes dues à une mauvaise alimentation

La consommation excessive de tabac, d’alcool et de sucrerie est l’une des principales causes susceptibles de provoquer l’apparition d’aphtes. Il en est de même concernant certains types d’aliments qui favorisent l’obésité. À l’inverse, la sous-alimentation constitue aussi un facteur non négligeable à l’origine de l’apparition d’aphtes. Il en est ainsi de la carence en acide folique, en vitamine B12, en fer et en zinc.

5 astuces pour traiter et soigner naturellement un aphte

Comme il a été suscité, l’aphte est une infection bénigne sans (presque) aucune gravité sur le plan médical. Notons cependant qu’il peut s’avérer douloureux et qu’il prend du temps pour se cicatriser. C’est pourquoi il convient de le traiter et pour y répondre justement, il est possible de le soigner naturellement sans encourir de risque par :

Le bicarbonate de soude : bain de bouche

bicarbonate de soude
D’une manière générale, l’aphte peut être soigné en adoptant une bonne hygiène bucco-dentaire. L’une des façons les plus rapides et efficaces pour y parvenir consiste à diluer du bicarbonate de soude dans de l’eau pour en faire un traitement de bain de bouche. En effet, le bicarbonate de soude accélère la guérison de l’aphte grâce à ses propriétés antibactériennes et cicatrisantes. Pour traiter l’aphte grâce au bicarbonate de soude, il suffit de diluer une cuillère de bicarbonate de soude dans un verre d’eau tiède. Après cela, vous pouvez l’utiliser pour faire un bain de bouche 3 fois par jour.   

Le miel : remède de grand-mère

Utilisé depuis longtemps pour cicatriser rapidement les blessures, le miel est réputé pour ses vertus antiseptiques. Le miel aide à accélérer la guérison des plaies et vous pouvez l’utiliser sans risques pour soigner l’aphte. Pour ce faire, il vous suffit de l’appliquer en douceur sur la zone lésée de l’intérieur de votre bouche.
A lire :  L'hyperactivité

Les huiles essentielles : aromathérapie

Certaines huiles essentielles peuvent se montrer d’une grande efficacité pour soigner l’aphte. Il en est ainsi des huiles essentielles de tea tree, de fenouil, de lavande, de giroflier, de sauge officinale, de calendula, de laurier noble et de bois de rose. Pour traiter l’aphte avec l’une de ces huiles essentielles, il suffit d’en diluer 2 à 3 gouttes dans de l’huile végétale d’olive. Une fois cela fait, il faudra l’appliquer délicatement une à deux fois par jour sur la partie à cicatriser.

La teinture de myrrhe : bain de bouche

Également utilisable en bain de bouche, la teinture de myrrhe possède des propriétés antiseptiques qui permettent de stopper la prolifération des bactéries ; et donc d’aider à la guérison rapide des plaies. Si vous souffrez d’un aphte, vous pouvez donc diluer quelques gouttes de teinture de myrrhe dans un verre d’eau tiède pour en faire une solution de bain de bouche. Attention toutefois, car la myrrhe est déconseillée aux futures et jeunes mamans. Si vous allaitez, abstenez-vous carrément de l’utiliser ! Préférez trouver d’autres alternatives en prenant bien soin de consulter un thérapeute !

La feuille de basilic : Phytothérapie

Tout comme le miel et la myrrhe, les feuilles de basilic sont réputées pour leurs propriétés anti-inflammatoires, antiseptiques et cicatrisantes. Le basilic permet surtout d’apaiser et d’atténuer les douleurs. Vous pouvez parfaitement en faire usage pour une infusion ou mâcher directement les feuilles pour accélérer la guérison de l’aphte.

5 traitements médicaux pour soigner un aphte rapidement

En alternative aux thérapies naturelles, vous pouvez aussi recourir à des traitements médicaux pour soigner l’aphte.

Rince-bouche médicamenteux

Au lieu de recourir à des soins de bain de bouche naturel simples à base de bicarbonate de soude ou de teinture de myrrhe, vous pouvez aussi décider d’opter pour des rince-bouche médicamenteux. En cas de doute et pour plus de précautions, il vaut mieux toutefois demander l’avis d’un médecin avant d’opter pour tel ou tel traitement contre l’aphte.

Gel ou crème anesthésique

Pour calmer les douleurs dues à l’aphte et afin d’en accélérer la guérison, vous pouvez aussi décider d’utiliser du gel ou de la crème anesthésique. Il en existe une grande variété : Bloxaphte, Hyalugel, Pansoral, Pyralvex... Pensez toujours à prendre rendez-vous auprès d’un médecin ou d’un pharmacien pour connaître exactement le type de traitement adéquat !

Homéopathie

L’homéopathie reste également l’un des remèdes médicamenteux efficaces pour soigner l’aphte. En effet, vous pouvez utiliser du calendula pour en faire des bains de bouche à une fréquence de deux à trois fois par jour. Cette plante atténue rapidement les douleurs et permet aussi à l’aphte de se cicatriser très rapidement. Il en est de même pour l’Hydrastis, car cette plante est connue pour ses effets calmants, antiseptiques et guérisseurs. D’ailleurs, son usage sert de traitement efficace contre l’aphte.
A lire :  Barbecue : charbon de bois ou gaz ?

Les pastilles

Disponibles en sprays ou en comprimés, les pastilles anesthésiantes aident en même temps à soulager et à guérir l’aphte. Dans les pharmacies, les pastilles anesthésiantes sont même proposées sous forme de crèmes de gels gingivaux.

L’aspirine (sauf en cas d'allergie)

De par sa propriété anti-inflammatoire, l’aspirine aide efficacement à soigner l’aphte. Attention toutefois, car un tel traitement est contre-indiqué à certaines personnes. Pensez donc à consulter votre médecin pour savoir le traitement adapté contre l’aphte !

Quelques conseils pour se prévenir des aphtes ?

La meilleure façon de s’assurer de ne pas contracter l’aphte consiste à adopter toutes les bonnes mesures afin de l’éviter. Ci-après 10 conseils pour prévenir l’aphte :
  1. Choisissez bien votre brosse à dents, car certaines d’entre elles sont plus dures que d’autres. Or, cela pourrait provoquer l’apparition d’aphtes si vos gencives sont fragiles et sensibles.
  2. Entretenez une bonne hygiène bucco-dentaire pour prévenir l’aphte et tout type d’infections susceptibles d’envahir les muqueuses buccales.
  3. Ne lésinez jamais sur la qualité des dentifrices que vous utilisez. Si possible, optez pour des dentifrices bios sans SLS (Sodium Lauryl Sulfate). Bannissez aussi l’usage des dentifrices à base de menthe. En effet, de nombreuses recherches démontrent qu’elle irrite les gencives et les muqueuses buccales.
  4. Évitez de vous stresser et ménagez-vous pour éviter la fatigue puisque ces deux facteurs diminuent votre immunité. Cela signifie qu’il y a des risques que vous contractiez l’aphte sous l’effet de la fatigue et du stress. Prenez aussi les précautions nécessaires en périodes prémenstruelles pour éviter de contracter l’aphte.
  5. Si vous êtes porteur d’un appareil dentaire, prenez régulièrement rendez-vous chez le votre dentiste. Cela vous permettra d’éviter tout risque frottement susceptible de provoquer l’irritation au niveau des gencives et des muqueuses buccales.
  6. Limitez l’usage de cure-dents et de fil dentaire pour éviter d’agresser vos gencives, car leur usage prolongé et inapproprié peut causer l’apparition d’aphtes.
  7. Évitez le tabagisme, et limitez la consommation d’alcool autant que possible.
  8. Bannissez toute alimentation susceptible de provoquer l’apparition d’aphtes ! Il en est ainsi particulièrement de certains fromages comme le gruyère, le cantal, le conté et l’emmental. Évitez aussi de consommer trop de sucreries et cherchez d’autres alternatives à certains fruits comme l’ananas, les bananes et les framboises !
  9. Consultez toujours votre médecin pour savoir quels genres de médicaments vous ne devez surtout pas prendre pour éviter de contracter l’aphte.
  10. Pensez enfin à faire un diagnostic régulier pour déceler d’éventuels cas de carence et lesquels pourraient provoquer l’apparition d’aphte. Ces carences concernent surtout l’insuffisance de fer, de zinc et de vitamine B12.

Salut, c'est Amandin ! Ici je suis ravi de partager des astuces pratiques pour simplifier votre vie quotidienne. Des conseils malins pour l'organisation à la résolution de petits problèmes domestiques, rejoignez ma communauté et découvrez comment rendre votre quotidien plus facile et plus efficace. Que vous soyez novice ou expert, ensemble, nous explorerons des moyens ingénieux d'améliorer votre vie de tous les jours. (Retrouvez moi aussi sur Ctendance.fr)

Suivez-nous sur Google News Suivez Pratiks sur Google Actualités pour ne rien manquer.

Aucun commentaire à «Comment soigner un aphte ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis