Rouges-gorges : ces aliments qu’il ne doit absolument pas manger !

Par Amandin Quella-Guyot Publié le 24 janvier 2024 à 9h04
Rouges Gorges  Ces Aliments Qu'il Ne Doit Absolument Pas Manger !
4.9/5 - (19 votes)

Le rouge-gorge, ce petit oiseau au cycle de vie de 1 à 3 ans, présente de nombreuses caractéristiques fascinantes. Mais comment attirer cet oiseau charmant dans notre jardin et choisir le régime alimentaire adéquat ?

C'est ce que nous explorerons dans cet article.

Que mange un rouge-gorge ?

Apprécié non seulement pour sa couleur, mais également pour ses chants mélodieux, le rouge-gorge peut être attiré en lui fournissant une alimentation adaptée.

Cet oiseau se nourrit principalement d'insectes, tels que des coléoptères, des papillons, des mouches, des pucerons, des moustiques, des fourmis, ainsi que des perce-oreilles.

Durant les mois d'hiver, en raison de la rareté des ressources, son régime se compose de petites graines et de baies.

Quels aliments devraient être évités pour les rouges-gorges ?

Malgré leur beauté, ces oiseaux ont un appétit vorace et peuvent ingérer des aliments nocifs pour leur santé. Il est recommandé de ne pas leur donner de restes alimentaires, car ils ne peuvent pas tout digérer. Les produits laitiers, également, peuvent leur être fatals.

L'avocat est à exclure en raison de la persine qu'il contient, une substance toxique pour les rouges-gorges.

Même si ces oiseaux se nourrissent d'insectes en été, cela ne justifie pas de leur donner de la viande en hiver, perturbant ainsi leur cycle alimentaire et provoquant des problèmes digestifs.

Bien que les rouges-gorges consomment des fruits secs, il est préférable de ne pas leur donner ceux avec une forte teneur en sucre. De même, le chocolat est à proscrire.

A lire :  Les champignons sont-ils une alternative naturelle aux engrais pour un meilleur rendement agricole ?

Pourquoi les rouges-gorges ne viennent-ils pas à la mangeoire ?

Une explication logique est que ces oiseaux savent que la nourriture se trouve naturellement sur les branches des arbres et des arbustes plutôt que dans une mangeoire en bois.

De plus, les rouges-gorges ne possèdent pas de sens olfactif, ce qui demande de la patience pour les observer dans une mangeoire.

La mangeoire

La position de la mangeoire constitue également un facteur crucial. Les rouges-gorges ont besoin de se sentir en sécurité, car ils peuvent facilement devenir des proies pour les prédateurs.

Il est recommandé de la placer devant une plante grimpante avec des feuilles persistantes pour la protéger des intempéries et offrir des zones où ils peuvent se pencher.

Le choix de nourriture

Concernant le choix de la nourriture, privilégiez un régime à base de boules de graisse, à installer de novembre au début du printemps.

Ces boules, composées de tournesol noir, de cacahuètes et de maïs concassé, offrent un apport riche en calcium, protéines, fibres et graisses pour les rouges-gorges.

Vous pouvez également opter pour une nourriture spécialement conçue pour eux, composée de petites graines, généralement sous forme de vers de farine, et de fruits secs, à disposer de préférence en hiver dans votre mangeoire.

Avec ces informations, vous êtes désormais prêt à attirer les rouges-gorges dans votre jardin. Allez-vous sauter le pas ?

Salut, c'est Amandin ! Ici je suis ravi de partager des astuces pratiques pour simplifier votre vie quotidienne. Des conseils malins pour l'organisation à la résolution de petits problèmes domestiques, rejoignez ma communauté et découvrez comment rendre votre quotidien plus facile et plus efficace. Que vous soyez novice ou expert, ensemble, nous explorerons des moyens ingénieux d'améliorer votre vie de tous les jours. (Retrouvez moi aussi sur Ctendance.fr)

Suivez-nous sur Google News Suivez Pratiks sur Google Actualités pour ne rien manquer.

Aucun commentaire à «Rouges-gorges : ces aliments qu’il ne doit absolument pas manger !»

Laisser un commentaire

* Champs requis