Pourquoi dit-on que les bébés naissent dans les choux ?

Par Gael Polles Publié le 4 juin 2012 à 11h23
Rate this post

Nicolas Kosloff décrypte pour nous les légendes et les idées reçues.
Nous avons tous entendu cette légende qui dit que les petits garçons naissent dans les choux et les petites filles dans les roses, mais d'où vient-elle ?
L'origine de cette légende est controversée.
Depuis L'antiquité le chou est un symbole de fécondité, probablement parce qu'il est constitué de multiples feuilles placées les unes sur les autres. Dans L'antiquité et au Moyen-âge on servait traditionnellement de la soupe aux choux aux jeunes mariés afin d'accroitre leur fertilité.
La rose est elle aussi constituée de multiple pétales placés les uns sur les autres, de plus la Rose est depuis L'antiquité associée aux femmes et à  la féminité. Ce serait donc pour cette raison que les filles naîtraient dans les roses et les garçons dans les choux.
Une autre explication vient d'une légende de la mythologie grecque qui raconte que L'épouse du roi Agamemnon, Clytemnestre accoucha de quadruplés, trois filles et un garçon alors que son époux était à  la guerre. En L'absence de langes, les trois filles furent enveloppées dans des pétales de rose. Le petit garçon fut lui enveloppé dans des feuilles de chou car on craignait que les garçons ne deviennent efféminés si on leur associait des symboles féminins. Le chou fut choisi tout simplement choisi car il était servi à  table ce jour là .

Quoi qu'il en soit la version définitive de cette légende fut probablement inventée au 19eme siècle, tout simplement pour répondre à  la question comment on fait les bébés sans avoir besoin de parler de sexualité.

A lire :  Bonnes résolutions 2024 : les 6 méthodes infaillibles pour les tenir durant toute l'année

Animateur télé, réalisateur et entrepreneur français. A fondé Pratiks en 2008.

Suivez-nous sur Google News Suivez Pratiks sur Google Actualités pour ne rien manquer.

Aucun commentaire à «Pourquoi dit-on que les bébés naissent dans les choux ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis