Plantez le Myosotis en Octobre, avant qu’il ne soit trop tard !

Par Mamie Janine Modifié le 9 octobre 2023 à 8h04
Plantez Le Myosotis En Octobre Avant Qu’il Ne Soit Trop Tard !
4.2/5 - (35 votes)

Le Myosotis est une fleur délicate et charmante, mais aussi peu exigeante. Robuste et résistante, elle brave même les températures glaciales pouvant chuter jusqu'à -20 °C sans fléchir. Dans l'univers des plantes à fleurs, celles pouvant supporter des températures extrêmes se font rares. C'est pourquoi un véritable intérêt est né envers cette variété et il serait temps de la planter pour en profiter les prochains mois avec son éclat printanier.

Myosotis : belle et vaillante !

La Myosotis est une modeste fleur printanière qui se présente sous forme de délicats nuages bleus le long des bordures ou des sentiers. Elle peut également être mise en valeur dans un pot ou une jardinière pour ceux qui ont de petits extérieurs. Si vous souhaitez la planter en pleine terre, sachez qu'elle affectionne les temps frais et les sols humides. Une fois en place, elle se ressème d'elle-même aisément, vous dispensant ainsi de toute autre intervention. À noter qu'elle se flétrit en hiver après la floraison, mais repousse au printemps.

Idéalement, la période optimale pour la plantation se situe entre le printemps et la fin de l'été, garantissant ainsi une floraison au printemps suivant. C'est pour cette raison qu'on vous dit que c'est votre dernière chance pour la planter.

Comment planter le Myosotis ?

Il convient de le planter en godets, à mettre en terre ou en pot, avant l'arrivée des gelées. Veillez à bien désherber la zone de plantation et à enrichir le sol avec un amendement organique si celui-ci est pauvre, et ajoutez éventuellement du marc de café, il semble être un très bon fertilisant.

A lire :  Cette poudre insoupçonnée qui fait du bien à votre jardin !

Le Myosotis préfère les sols neutres, frais et riches. Placez-le dans un endroit ensoleillé mais sans être exposé à des vents violents. Creusez un trou, insérez la motte, puis tassez légèrement. Arrosez abondamment pour favoriser une reprise rapide. Pour ceux qui optent pour la plantation en pot, sachez qu'il s'adapte très facilement. Assurez-vous simplement d'avoir un bon drainage au fond du pot et ajoutez du terreau. Veillez à éviter l'accumulation d'eau entre deux arrosages, ce qui a tendance à faire pourrir les racines.

L’entretien du Myosotis

Cette plante n'a pas besoin d'être taillée, se propage aisément et peut être déplacée après la floraison pour créer de nouveaux massifs. Elle ne nécessite pas d'arrosage, sauf par temps sec et chaud. L'excès d'humidité peut entraîner la pourriture des racines, il faut donc être particulièrement précautionneux lors des saisons humides. Pour remédier à cela, appliquez du paillis autour des pieds pour alléger le sol et faciliter le drainage de l'eau.

Les variétés de Myosotis que vous devez essayer chez vous

Si vous souhaitez intégrer cette plante vivace dans votre jardin, voici quelques variétés à considérer :

  • Myosotis scorpioides : une plante bisannuelle aux fleurs bleues ornées d'un œil jaune qui évoluent doucement vers le blanc.
  • Myosotis  sylvatica  : une plante bisannuelle aux fleurs bleues ornées d'un œil jaune qui évoluent doucement vers le blanc.
  • Myosotis alpestris « Victoria » : un excellent ajout à votre jardin, offrant des fleurs roses, bleues et blanches. Cette variété possède une longue période de floraison.
  • Myosotis arvensis : une variété qui continue parfois à embellir votre jardin avec ses nuances de bleu et de rose. Elle hiberne de temps en temps avec succès.
A lire :  Pourquoi vos pots cassés méritent une seconde chance ? Récupérez-les ainsi !

Outre sa résistance au froid, le Myosotis ne suscite l'intérêt d'aucun ravageur. Cependant, son feuillage peut parfois être affecté par l'oïdium ou le mildiou après la floraison. Alors, contemplez sa beauté une fois le printemps arrivé.

Mamie Janine, c'est notre mamie à tous ! C'est avec elle qu'on trouve de bonnes recettes et des astuces pour la maison !

Suivez-nous sur Google News Suivez Pratiks sur Google Actualités pour ne rien manquer.

Aucun commentaire à «Plantez le Myosotis en Octobre, avant qu’il ne soit trop tard !»

Laisser un commentaire

* Champs requis