Ne ruinez pas votre bois ! La méthode parfaite pour l’assaisonner

Par Amandin Quella-Guyot Publié le 30 septembre 2023 à 7h00
Ne Ruinez Pas Votre Bois ! La Méthode Parfaite Pour L'assaisonner
4.1/5 - (33 votes)

Vous avez cumulé une bonne quantité de bois de chauffage pour l’hiver, mais ce dernier doit être assaisonné. Découvrez avec nous la meilleure façon de réduire l’humidité afin d’utiliser ce bois durement acquis.

Humidité et bois : le duo improbable

Le bois est hygroscopique de nature, cela signifie qu’il absorbe l’humidité de l’entoure. Ce qui fait qu’un bois humide ne brûle pas aussi bien qu’un bois sec, en plus d’être difficile à allumer et à maintenir allumé. Le bois sec est facile à allumer et crée beaucoup moins de particules dans l’air.

Assaisonnement : on parle pas de cuisine là !

Non, l’assaisonnement ne fait pas référence au sel ou au poivre de votre cuisine ! C’est le processus de réduction de la teneur en humidité de votre bois. Selon le type de bois que vous utilisez, la teneur en humidité doit se situer entre 8 % et 25 %. Mais ne vous inquiétez pas, cette opération est aussi facile que d’empiler du bois dans votre maison.

Planque ton bois comme un pro : mode d'emploi

Vous pouvez utiliser un enclos spécialement conçu ou un magasin de bûches afin de stocker tranquillement votre bois, prenez cependant en compte certains paramètres afin d’assurer une conservation optimale dans votre maison :

  • Une bonne circulation de l'air : c’est l’élément clé lorsqu’il s’agit de l'assaisonnement d'un bois humide. Placez vos bûches dans un endroit aussi sec et aéré que possible. Essayez de garder la zone exempte d’obstacles à la circulation de l’air.
  • Un peu de soleil : Placez, par exemple, les bûches dans votre jardin dans un coin exposé au soleil et combinez cela à une bonne circulation d’air. C’est la configuration idéale pour assaisonner correctement votre bois de chauffage.
  • Espacement des bûches : essayez de ne pas empiler un tas de bûches sous un arbre qui perd ses feuilles, car ces dernières pourrissent et peuvent contaminer aussi votre bois. Un espace entre le bois de chauffage et le mur peut aussi empêcher un ralentissement du processus d'assaisonnement.
  • Une plateforme pour votre bois : comme nous l’avons dit, la circulation de l’air est la clé, surélevez donc vos bûches à l’aide d’une plateforme et utilisez un support afin de les tenir loin du sol. Pensez à utiliser un matériau traité qui n’absorbera pas l’humidité.
A lire :  Comment faire un noeud boucle dans boucle

Empilage de bois : les astuces pour ne pas foirer

Si vous avez un nombre trop important de bûches, vous pouvez les aligner dans la même direction ou alterner les couches, cela créera un tas non seulement stable, mais l’air y circulera librement. Pensez à recouvrir le tas pour empêcher la pluie, la neige et le grésil d’y pénétrer. Cette étape est souvent jugée secondaire par de nombreuses personnes, car seule la couche supérieure sera mouillée, mais c’est un bon départ pour garder l’humidité à l’écart de votre bois.
Il ne vous reste plus qu’à attendre patiemment que vos bûches se débarrassent de leur teneur en humidité, et d’ici 6 mois elles commenceront à brûler correctement. Vous pouvez utiliser un humidimètre pour garder un œil sur la progression du processus.

Salut, c'est Amandin ! Ici je suis ravi de partager des astuces pratiques pour simplifier votre vie quotidienne. Des conseils malins pour l'organisation à la résolution de petits problèmes domestiques, rejoignez ma communauté et découvrez comment rendre votre quotidien plus facile et plus efficace. Que vous soyez novice ou expert, ensemble, nous explorerons des moyens ingénieux d'améliorer votre vie de tous les jours. (Retrouvez moi aussi sur Ctendance.fr)

Suivez-nous sur Google News Suivez Pratiks sur Google Actualités pour ne rien manquer.

Aucun commentaire à «Ne ruinez pas votre bois ! La méthode parfaite pour l’assaisonner»

Laisser un commentaire

* Champs requis