Comment se chauffer sans chauffage ? 20 astuces

Par Amandin Quella-Guyot Modifié le 28 juillet 2023 à 12h15
Rate this post
Avec la crise énergétique à venir et l’envolée des prix pour se chauffer, il devient de plus en plus important de trouver des astuces pour faire des économies d’énergie. Pour l’instant, nous sommes protégés par le bouclier tarifaire de l'État, mais pour combien de temps encore ?! Dans une facture, l’une des parts importantes du coût n’est autre que le chauffage. En effet, c’est le poste de dépense qui représente 67 % de la consommation énergétique des ménages français (selon l’ADEME). En mettant en place des astuces pour moins chauffer, vous pouvez donc réduire drastiquement votre facture énergétique. Voici 20 astuces pour se chauffer sans chauffage.

Installer des tapis

Le froid peut venir du sol, notamment si vous avez du carrelage. Le sol est froid et on peut être tenté de chauffer son logement. Mais en installant des tapis un peu partout dans votre logement, vous installez un isolant naturel qui protège du froid et de l’humidité.

Faites entrer les rayons du soleil chez vous

En hiver, on peut avoir tendance à croire qu’il faut laisser les volets fermés pour que la chaleur reste à l’intérieur de l’habitation et pour que le froid n’entre pas, mais bien au contraire ! Il faut ouvrir vos volets pour que les rayons du soleil chauffent naturellement votre logement. Même en hiver, bien que peu visible, le soleil est présent et surtout ses rayons, ce qui contribue à chauffer passivement votre logement. De plus, c’est gratuit ; alors, pourquoi s’en priver ? Dès le matin, pensez donc à ouvrir vos volets pour profiter du soleil et à la tombée de la nuit par contre, fermez bien vos volets pour garder la chaleur à l’intérieur.

S’habiller chaudement

Cela paraît logique, mais on n’y pense pas forcément. Demandez à ma fille, qui préfère augmenter le chauffage alors qu’elle est en short et t-shirt sans chaussette... S’habiller chaudement permet de faire de belles économies sur votre facture de chauffage. Simplement, en se couvrant correctement, on a moins besoin d’augmenter le chauffage. Il suffit d’enfiler un pyjama chaud avec des chaussettes et des chaussons bien chauds pour être bien couvert. Vous pouvez même opter pour le pull-over si vous êtes frileux. Privilégiez également des sous-vêtements thermiques. 

Installer de la moquette

Autrefois délaissée, car moins “tendance”, la moquette redevient moderne ! Vous pouvez envisager d’installer de la moquette pour protéger votre sol du froid et de l’humidité. De plus, la moquette a d’autres avantages, en particulier au niveau phonique et acoustique.

Placer un déshumidificateur dans les pièces humides

Si votre logement n’est pas correctement isolé, vous pouvez avoir des pièces humides et malgré le fait que vous chauffez à une température suffisante, vous aurez une sensation de froid à cause de l’humidité. Pour résoudre ce problème sans avoir à isoler son logement, vous pouvez utiliser un déshumidificateur qui va faire évaporer l’humidité.

Placer une bouillotte dans son lit

Je ne sais pas pour vous, mais moi, je n’aime pas avoir froid dans mon lit. On a beau avoir une couette, quand on rentre dans le lit, on peut avoir une sensation de frais et être tenté d’augmenter le chauffage. Une technique qui permet d’éviter ça consiste à placer une bouillotte dans son lit avant d’aller se coucher.
A lire :  Créer un coin lecture : voici comment aménager un espace confortable pour vos moments de détente
Les bouillottes les plus intéressantes sont celles qui se chauffent directement au micro-ondes. 

Changer de couette

Vous avez froid dans votre chambre ? Plutôt que de monter le chauffage, utilisez une couette d’hiver ! C’est une solution simple et économique pour avoir plus chaud chez soi.

Utiliser les appareils de son logement pour se chauffer

Dans votre logement, vous produisez de la chaleur : pendant que vous vous douchez ou quand le sèche-linge est en route. Le four et les plaques produisent aussi de la chaleur. Utilisez-la pour chauffer votre ou vos pièce(s). Quand vous utilisez le four, par exemple, laissez ensuite la porte ouverte pour que la chaleur se diffuse dans la pièce. Idem lorsque vous vous douchez : laissez la porte de la salle d’eau ouverte et faites de même pour la pièce où se trouve votre lave-linge et/ou sèche-linge. Pour la petite histoire, j’ai acheté un sèche-linge qui dégage une forte chaleur et celui-ci est dans mon garage. Eh bien à lui seul, ce seul sèche-linge suffit à chauffer mon garage de 14 m² pendant quelques heures. Alors dans mon cas, il est dans le garage et ça n’a donc pas trop d’utilité, mais vous comprenez le principe : en plaçant ce même appareil dans une pièce de vie ou dans une salle d'eau/buanderie, ça peut permettre de chauffer votre maison sans chauffage.

Fermer les portes des pièces non chauffées

Comme la chaleur peut se diffuser, les pièces les plus froides de votre logement peuvent également laisser passer le froid, ce qui pourrait vous amener à augmenter le chauffage. Fermez donc les portes des pièces non chauffées et froides. Il s’agit typiquement des toilettes, du garage, de la salle d’eau (quand elle n’est pas utilisée).

Installer des réflecteurs de chaleur

Installer un réflecteur de chaleur sur vos radiateurs est une solution peu onéreuse pour optimiser l’efficacité énergétique du chauffage. Concrètement, le réflecteur de chaleur est à placer derrière le radiateur. Celui-ci va éviter que la chaleur ne pénètre dans le mur et va la réorienter dans la pièce. Grâce au réflecteur, plus besoin de surchauffer : il limite la perte de chaleur jusqu’à 50 %. Avec les réflecteurs, vous chauffez moins et plus efficacement ; cela accélère l’augmentation de la température et réduit le coût énergétique du radiateur.

Utiliser des plaids

Lorsque je suis passé d’un bâtiment collectif (type HLM) à une maison individuelle, j’ai senti la différence de température. Dans les bâtiments collectifs en copropriété, ce sont souvent des chaudières centrales qui chauffent l’ensemble du bâtiment et vous n’avez pas souvent la possibilité de moduler la température dans votre logement. Ce qui fait que quand la température remonte et que la chaudière reste allumée, il fait donc très chaud.
A lire :  Et si la solution aux punaises de lit venait de votre jardin ?
Quand on passe en chauffage individuel et que l’on a donc sa propre facture d’énergie, on a tendance à moins chauffer. J’ai senti la différence et je me suis donc habillé plus chaudement (comme expliqué juste avant). Avant, j’étais en short/t-shirt dans mon logement avec le chauffage collectif, mais maintenant, je suis bien plus couvert. J’ai aussi acheté des plaids pour le salon ; de cette façon, lorsque je regarde la télévision et que j’ai une petite sensation de froid, je sors mon plaid et ça m’évite d’augmenter le chauffage.

Installer des rideaux thermiques

Lorsque votre pièce ne dispose pas d’un agencement optimal, vous pouvez envisager d’ajouter un rideau thermique, qui peut vous faire gagner de 0,5 à 1 degré pour une somme de 40 à 50 €, ça vaut le coup (et le coût ). Pour vous donner un exemple, dans la chambre de mon fils, les rayons du soleil ne tapent jamais directement sur ses carreaux, ce qui fait que c’est l’une des pièces les plus froides de la maison. Malgré le fait que notre chaudière chauffe à 19 degrés, dans sa chambre, il ne faisait en réalité que 17 ou 18 degrés. Après ajout du rideau thermique, on a gagné 1 degré, il fait maintenant entre 18 et 19 degrés. Voici à quoi cela ressemble : Le petit inconvénient des rideaux thermiques est qu’ils sont totalement opaques et ne laissent donc pas passer la lumière, mais au niveau température, vous verrez une réelle amélioration. Le rideau thermique peut être placé sur une fenêtre, mais aussi une porte, pour éviter de laisser passer le froid.

Calfeutrer les fenêtres

Les fenêtres peuvent laisser un peu d’air, même si elles sont en double vitrage, notamment au niveau des ouvrants. Vous pouvez alors envisager d’installer des joints mousse aux fenêtres, au niveau des ouvrants, pour éviter que l’air s'infiltre chez vous. Pensez également à regarder si vos joints autour de l’encadrement de porte sont encore bons. Si ce n’est pas le cas, ajoutez du joint acrylique ou du mastic entre la fenêtre et le mur.

Placer des boudins sur les portes

Le froid peut entrer dans la maison en passant sous la porte. Ainsi, en équipant simplement sa porte de boudins, vous éviterez à l’air frais de s'infiltrer chez vous et vous garderez votre pièce un peu plus chaude.

Boire et manger chaud

Boire des boissons chaudes comme du thé ou encore du café permet de réchauffer votre corps. En hiver, exit donc les salades, sandwich et autres nourritures froides et privilégiez plutôt des repas chauds.

Créer un chauffage naturel

Les bougies permettent aussi de réchauffer une pièce. Un youtubeur américain a d’ailleurs créé un chauffage naturel avec des bougies suspendues dans des pots de fleurs et il a constaté une augmentation de la température dans la pièce d’environ 1,6 °C. Voici à quoi cela ressemble et le tutoriel pour vous lancer :
Avec un peu d’huile de coude, vous pouvez chauffer votre logement sans chauffage.

Utiliser un détecteur thermique

Un détecteur thermique est une bonne solution pour repérer les fuites d’air, les endroits peu isolés de la maison, où l’air se faufile, ce qui n’est pas forcément visible à l’œil nu. Je vous le concède, ça coûte un peu cher (une centaine d’euros) mais ça permet d’isoler son logement à des endroits précis, là où il est moins bien isolé : c’est ce que l’on appelle les ponts thermiques. En repérant ces ponts thermiques et en mettant des actions en place, vous pourrez gagner 0,3-0,5, voire 1 °C dans votre logement. Quand on sait que baisser le chauffage de 1 °C permet de réduire la consommation de 7 %, vous pouvez rapidement rentabiliser l’achat du détecteur ! Vous pourrez par exemple vous rendre compte que vos joints sur les fenêtres ne sont plus efficaces et ainsi les refaire. Vous pourrez vous rendre compte que de l’air passe au niveau d’un placard : il suffira alors d’isoler le mur. Vous allez pouvoir boucher tous les trous en isolant et en évitant à l’air de passer. 
A lire :  Comment ouvrir une bière sans décapsuleur ? 5 astuces 

Aérer son logement

Aérer son logement permet de consommer moins d’énergie. Il est conseillé d’aérer chaque pièce au moins 10 minutes par jour, de préférence le matin. On pourrait penser qu’en ouvrant ses fenêtres, on va consommer plus, mais pas du tout, bien au contraire. Vous produisez de la vapeur (la douche, la cuisine, la lessive, etc) tous les jours, ce qui aura pour conséquence d’augmenter le taux d’humidité. Un logement humide va demander plus d’énergie pour être chauffé qu’un logement où l’air est sec. Maintenant, attention, il faut aérer, mais pas trop longtemps, sinon cela produira l’effet inverse : vous allez consommer plus, car vous aurez une déperdition de chaleur.

Connaître la température idéale d’un logement, pièce par pièce

Ce n’est pas une astuce à proprement parler, mais le fait de connaître la température idéale d’un logement, pièce par pièce, permet de ne pas surchauffer son logement et donc, d’éviter de consommer trop. Voici donc les recommandations de l’ADEME :
  • chambre : 16 °C (2 °C de plus pour une chambre de bébé) ;
  • pièce de vie (salon, salle à manger) : 19 °C
  • salle de bain en utilisation : 22 °C
Bien isoler son logement Bien isoler son logement permet de ne pas avoir besoin de le chauffer en permanence. Vous pouvez, par exemple, isoler le toit, qui représente 30 % des déperditions de chaleur. Si votre toit n’est pas isolé, c’est l’endroit que vous devez isoler en priorité ; vous limiterez ainsi des déperditions importantes de chaleur. Les fenêtres sont aussi responsables d’une partie importante de cette déperdition de chaleur. Si vous le pouvez, optez non pas pour du double vitrage, mais pour du triple vitrage, surtout dans les pièces qui ne sont pas baignées de soleil. Une de ces 20 astuces vous a plu ? Vous avez mis en place une ou plusieurs de ces astuces ? Partagez-les sur vos réseaux sociaux préférés pour que d’autres en profitent autour de vous.

Salut, c'est Amandin ! Ici je suis ravi de partager des astuces pratiques pour simplifier votre vie quotidienne. Des conseils malins pour l'organisation à la résolution de petits problèmes domestiques, rejoignez ma communauté et découvrez comment rendre votre quotidien plus facile et plus efficace. Que vous soyez novice ou expert, ensemble, nous explorerons des moyens ingénieux d'améliorer votre vie de tous les jours. (Retrouvez moi aussi sur Ctendance.fr)

Suivez-nous sur Google News Suivez Pratiks sur Google Actualités pour ne rien manquer.

Aucun commentaire à «Comment se chauffer sans chauffage ? 20 astuces»

Laisser un commentaire

* Champs requis