Citronnier en hiver : voici comment réussir son hibernation !

Par Mamie Janine Modifié le 3 octobre 2023 à 16h16
Citronnier En Hiver Voici Comment Réussir Son Hibernation !
4.5/5 - (28 votes)

Les agrumes ont besoin d'un hivernage adapté pour survivre au froid, et le citronnier ne fait pas exception. Il faut donc connaître les bonnes pratiques pour le protéger et l'entretenir pendant cette période. Quand faut-il le rentrer à l'intérieur ? Comment le tailler pour favoriser sa croissance ? Ces questions sont fréquentes et légitimes, et nous allons y répondre dans cet article. Suivez donc nos conseils pour préserver votre plante en hiver.

Quand faut-il rentrer son citronnier ?

Comme la plupart des agrumes, cet arbre ne supporte pas le gel hivernal. Il faut donc les protéger du froid en les rentrant. Mais quand faut-il le faire ? Cela dépend de votre région. Pour vous donner une indication, mesurez la température extérieure avec un thermomètre. Si elle descend en dessous de 10 °C la nuit, il est temps de mettre votre citronnier en pot à l'abri.

Les citronniers apprécient une humidité relative de 40 %. Ainsi, lorsque vous le rentrez, veillez à ce que l'air soit assez humide, car les pièces chauffées ont tendance à être plus sèches. Vous pouvez augmenter le taux d'humidité avec un humidificateur.

citronnier int
Citronnier d'intérieur

Comment conserver votre agrume en hiver ?

Voici quelques conseils pour prendre soin de votre citronnier en pot pendant l'hiver :

  • Ne le taillez pas avant le printemps : la taille hivernale peut endommager les branches et réduire la production de fruits. Attendez donc que le risque de gel soit écarté pour tailler votre arbre.
  • Choisissez un bon pot : les plantes en intérieur ont besoin d'une bonne aération et d'un bon drainage. Privilégiez un pot en terre cuite avec des trous au fond. Vous pouvez aussi mettre des billes d'argile ou des cailloux au fond du pot pour faciliter l'écoulement de l'eau.
  • Placez le vôtre dans un endroit approprié : votre arbre a besoin de lumière et de chaleur, mais aussi d'être protégé du froid et du vent. Trouvez-lui un coin près d'une fenêtre orientée au sud ou à l'ouest, à l'abri des courants d'air. Si vous ne pouvez pas déplacer votre citronnier, couvrez-le avec un voile d'hivernage ou installez des brise-vents autour de lui.
  • Arrosez-le avec modération : en hiver, le citronnier ralentit sa croissance et consomme moins d'eau. Arrosez-le seulement lorsque la terre est sèche sur les cinq premiers centimètres. Évitez de laisser de l'eau stagnante dans la soucoupe, car cela pourrait faire pourrir les racines.
  • Ne le fertilisez pas : le citronnier n'a pas besoin d'apport nutritif supplémentaire. La fertilisation pourrait stimuler la croissance des feuilles au détriment des fruits. Si vous voulez nourrir votre arbre, utilisez un engrais équilibré à libération lente au début du printemps.
  • Surveillez les nuisibles : même en intérieur, votre citronnier peut être attaqué par des insectes ou des maladies. Inspectez donc régulièrement les feuilles et les branches pour détecter la présence de pucerons, de cochenilles ou de champignons. Traitez votre arbre avec un produit adapté si nécessaire.
A lire :  Jardin : Comment préparer la terre pour le potager avec  la grelinette

Pour protéger votre citronnier des rigueurs de l'hiver, suivez ces conseils pratiques. N'oubliez pas que les besoins en entretien peuvent varier selon le climat et la variété de votre arbre. Adaptez-vous donc aux conditions de votre environnement.

Mamie Janine, c'est notre mamie à tous ! C'est avec elle qu'on trouve de bonnes recettes et des astuces pour la maison !

Suivez-nous sur Google News Suivez Pratiks sur Google Actualités pour ne rien manquer.

Aucun commentaire à «Citronnier en hiver : voici comment réussir son hibernation !»

Laisser un commentaire

* Champs requis