Comment ne pas pleurer en coupant un oignon ? 15 astuces

Par Dorine Alanoix Modifié le 28 juillet 2023 à 12h15
Rate this post
Vous souhaitez faire une bonne recette pour votre famille, vous êtes plein de bonne volonté quand soudain, vous voyez que dans la recette, il faut couper un oignon et là, c'est le drame. En cuisine, il n’y a rien de plus désagréable que de pleurer quand on coupe un oignon qui, en plus de nous faire pleurer, pique les yeux. Heureusement, il existe des astuces pour pouvoir couper un oignon sans pleurer et sans avoir les yeux irrités. Découvrez comment ne pas pleurer en coupant un oignon, grâce à 15 astuces.

Pourquoi l’oignon fait-il pleurer ?

Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, expliquons pourquoi l’oignon fait pleurer. Lorsque l’on coupe un oignon, on perce ses cellules, ce qui libère une enzyme appelée allinase. Lorsque cette enzyme entre en contact avec les composants sulfurés (les composants sulfurés sont les substances dérivées du soufre qui entrent dans la composition de l’oignon), elle va produire un autre composé, sous forme de gaz cette fois, particulièrement volatil et agressif pour nos yeux. Ce gaz s’appelle l’oxyde de propanethial ; il va se répandre dans l’air dès qu’on commence à couper l’oignon, arriver à nos yeux et entrer en contact avec le liquide qui protège votre cornée. Le gaz va alors se transformer et former de l’acide sulfurique, le principal responsable de l’irritation de nos yeux. Automatiquement, le cerveau va chercher à se défendre de cette irritation en produisant des larmes pour rincer et nettoyer l'œil, et vos yeux vont cligner pour améliorer le lavage de vos yeux. Il existe donc deux solutions pour éviter d’avoir les yeux irrités au moment de la découpe d’un oignon : soit il faut réduire la production de l’allinase, soit vous devez empêcher que cette enzyme soit en contact avec vos yeux. Voici maintenant 15 astuces pour ne plus pleurer en coupant un oignon.
A lire :  En panne d’inspiration pour votre repas de Noël ? Plus besoin de chercher, voici votre menu !

Astuce 1 : placer l’oignon dans le micro-ondes

Le micro-ondes peut être un allié précieux pour éviter de pleurer en coupant un oignon. L’astuce consiste à enlever la première couche de l’oignon, à en couper les racines et à le faire chauffer pendant 30 secondes au micro-ondes. Le fait de le faire chauffer va faire évaporer le gaz, qui va disparaître, vous empêchant ainsi d’avoir les yeux irrités. Vous pouvez ensuite couper l’oignon sans encombre.

Astuce 2 : choisir des oignons moins riches en composés soufrés

Comme on l’a vu plus haut, c’est le mélange de l’allinase avec les composés soufrés qui produisent ce mélange irritant pour nos yeux. Donc, moins votre oignon contiendra de composés soufrés, moins il sera irritant pour vos yeux. Dans vos recettes, remplacez donc l’oignon blanc par des oignons rouges ou des oignons doux de Cévennes, qui contiennent moins de composés soufrés que l’oignon blanc.

Astuce 3 : placer l’oignon au congélateur

Le froid empêche la dispersion de l’enzyme allinase. Il peut alors être intéressant de placer votre oignon au congélateur 30 min avant de le découper. Vous pouvez aussi placer votre oignon au réfrigérateur à la place du congélateur, en le laissant plus longtemps.

Astuce 4 : recouvrir la lame de votre couteau avec du jus de citron

Coupez un citron en deux, puis badigeonnez votre lame de couteau avec le jus. Vous n’avez plus qu’à couper votre oignon. Le jus de citron, mis en contact avec l’oignon, va limiter la propagation de l’enzyme. Le seul inconvénient de cette méthode, c’est que votre oignon aura un petit goût de citron.

Astuce 5 : couper l’oignon avec un couteau bien aiguisé

Un couteau mal aiguisé va écraser l’oignon plutôt que de le couper, ce qui va favoriser la propagation de l’enzyme. Avec un couteau bien aiguisé, vos découpes seront plus propres et limiteront la diffusion du fameux gaz. Pour limiter encore plus la dissémination de l’enzyme, vous pouvez placer votre couteau au réfrigérateur pendant 30 minutes ou au congélateur pendant 10 minutes. Un couteau bien aiguisé et froid va limiter la diffusion des enzymes.
A lire :  C’est la journée internationale du Poulpe ! Voici 3 recettes que vous allez adorer

Astuce 6 : tremper l’oignon dans un mélange d’eau et de vinaigre blanc

Avant de couper votre oignon, trempez-le 10 min dans de l’eau additionnée de quelques gouttes de vinaigre blanc. L’acidité du vinaigre va diminuer les propriétés irritantes de l’oignon.

Astuce 7 : tenir une allumette dans sa bouche

Oui, je vous l’accorde, ça paraît loufoque, dit comme ça, mais ça marche ! L’astuce consiste à tenir une allumette dans votre bouche. Vous mettez bien sûr le côté bois dans votre bouche en le maintenant fermement, en laissant dépasser le bout inflammable. C’est cette extrémité rouge (ou noire, bleue, jaune ou verte…) qui contient du soufre, qui va neutraliser le gaz qui n’ira donc pas à vos yeux.

Astuce 8 : enlever le bulbe de l’oignon

Le bulbe de l’oignon est la partie de l’oignon qui contient les racines, voici à quoi cela ressemble :
C’est cette partie de l’oignon qui produit le gaz volatil. Vous pouvez alors enlever le bulbe de l’oignon (appelé vacuole), en insérant votre couteau et en traçant un cône avec celui-ci. Une fois le bulbe retiré, vous pouvez couper votre oignon sans pleurer.

Astuce 9 : éplucher son oignon sous l’eau

L’eau a pour effet de limiter la dispersion du gaz irritant dans l’air. Épluchez donc votre oignon sous un filet d’eau. Vous pourrez ensuite la récupérer pour la cuisson de vos légumes, par exemple, pour éviter le gaspillage. L’eau dissout l’allinase qui se libère à la coupe et n’ira pas jusqu’à vos yeux.

Astuce 10 : aérer votre intérieur

Le gaz se diffuse dans l’air. Lorsque vous coupez votre oignon, profitez-en pour aérer votre intérieur en ouvrant la fenêtre la plus proche ; cela fera partir une bonne quantité du gaz. Pour aider à l’aération, vous pouvez utiliser une hotte en plus de l’ouverture d’une fenêtre.
A lire :  3 recettes exquises qui mettent à l'honneur les clémentines

Astuce 11 : allumer une bougie

Lorsque vous coupez un oignon, vous pouvez aussi allumer une bougie, ce qui déviera le gaz, attiré par l’aspiration de l’air chaud dégagé par la bougie, plutôt que vers vos yeux : simple et efficace. Attention toutefois à placer la bougie assez près de l’endroit où vous découpez l’oignon et faites attention également, lorsque vous découpez, à ne pas faire de gestes trop brusques qui risqueraient de faire tomber la bougie.

Astuce 12 : mettre des lunettes de plongée

C’est une astuce très fun qui consiste à mettre des lunettes ou un masque de plongée lorsque vous coupez un oignon. Les lunettes de plongée vont vous protéger du gaz qui se dégage au moment de la découpe de l'oignon, Fini les pleurs et fini les yeux qui piquent. Me voici en train de couper un oignon :
Alors, je vous l'accorde, votre famille va vous regarder bizarrement, mais cela aura au moins l’avantage de dérider l’atmosphère et de faire participer vos enfants pour la prochaine fois, qui sait ?

Astuce 13 : tirer la langue

Non, ce n’est pas une blague de mauvais genre, c’est une astuce de grand-mère sérieuse et qui fonctionne. En tirant la langue, le gaz sera attiré par votre salive plutôt que d’entrer en contact avec vos yeux et de vous irriter.

Astuce 14 : placer de la mie de pain sur la lame de son couteau

Encore une astuce de grand-mère comme on les aime. Placez de la mie de pain au bout de la lame de votre couteau, puis coupez votre oignon. La mie de pain va absorber l’enzyme.

Astuce 15 : utiliser un mixeur

Grâce au mixeur, vous ne serez pas en contact avec l’oignon, vous pourrez donc le couper sans pleurer.

Bienvenue dans mon univers ! Je suis Dorine passionnée par les voyages et le jardinage . Suivez-moi dans mes aventures à travers le monde et dans mon petit coin de paradis vert  ou je porte un amour inconditionnel pour le jardinage. Mon jardin est mon havre de paix, un endroit où je peux me ressourcer et m'émerveiller devant la beauté de la nature. Suivez mes conseils et astuces pour créer votre propre oasis verte, que ce soit dans un petit coin de balcon ou dans un vaste espace verdoyant.

Suivez-nous sur Google News Suivez Pratiks sur Google Actualités pour ne rien manquer.

Aucun commentaire à «Comment ne pas pleurer en coupant un oignon ? 15 astuces»

Laisser un commentaire

* Champs requis