Quelles sont les règles d’usage domestique des eaux de pluie ?

Par Amandin Quella-Guyot Publié le 6 septembre 2023 à 16h00
Quelles sont les règles d'usage domestique des eaux de pluie ?
4.9/5 - (30 votes)

L'utilisation des eaux de pluie peut permettre de réduire sa consommation d'eau et sa facture. Toutefois, il faut savoir qu'elles ne sont pas potables, car elles peuvent être contaminées par des agents pathogènes ou des polluants. Il existe donc des règles strictes à respecter, définies par la législation, pour collecter, stocker et utiliser les eaux de pluie en toute sécurité. Nous vous présentons dans cet article les principales dispositions à connaître.

 Pourquoi l'eau du ciel n'est pas pour le verre ?

L'eau de pluie est celle que l'on peut collecter chez soi « après ruissellement sur le toit et stockage en cuve », selon la définition du ministère de la Santé. Cette eau n'est pas potable, car elle peut être contaminée par des bactéries provenant, par exemple, des toitures des habitations. Il faut donc éviter de l'utiliser pour ce qui nécessite une eau propre à la consommation, afin de garantir la sécurité sanitaire. C'est pourquoi l'usage de l'eau de pluie est interdit dans les établissements de santé, les établissements sociaux ou les maisons pour personnes âgées. De même, il est interdit de raccorder, même temporairement, l'eau de pluie au réseau d'eau potable.

Usage domestique de l'eau de pluie : où est la ligne rouge ?

L'eau de pluie présente une forte concentration de bactéries, ce qui interdit son utilisation pour des usages domestiques. Un arrêté règlemente de manière stricte les conditions d'usage de l'eau de pluie, notamment à l'intérieur. Selon cet article, il est interdit d'utiliser une eau récupérée d'un ruissellement sur un toit contenant du plomb, sauf si elle est traitée au préalable. Dans ce cas, l'utilisation se limite aux WC, au lavage de sols et au lavage du linge.

A lire :  Quels sont les bienfaits du jus de carotte?

À l'extérieur de la maison, l'utilisation de l'eau de pluie est autorisée, à condition d'installer un équipement spécifique de récupération. On peut ainsi arroser ses plantes ou laver sa voiture avec cette eau.

Armez-vous ! l'équipement essentiel pour récupérer l'eau de pluie

Pour d'autres usages de l'eau de pluie que la consommation, il faut disposer d’un équipement spécifique qui comprend :

  • Une cuve de stockage d’eau de pluie, équipée de filtres et exempte de tout produit chimique.
  • Une déclaration auprès des services d’assainissement de la mairie de sa commune est nécessaire si l’on utilise l'eau de pluie à l’intérieur de la maison.
  • Une signalisation claire des robinets reliés à la cuve, pour les distinguer des robinets d’eau potable.
  • Un entretien régulier de l’équipement, avec un contrôle tous les six mois et une vérification de l’absence de connexion entre le réseau d’eau potable et celui d’eau de pluie.

L’utilisation de l’eau pluviale est autorisée sous certaines conditions, mais toute contamination du réseau public de distribution d’eau potable est passible de sanctions pénales.

Salut, c'est Amandin ! Ici je suis ravi de partager des astuces pratiques pour simplifier votre vie quotidienne. Des conseils malins pour l'organisation à la résolution de petits problèmes domestiques, rejoignez ma communauté et découvrez comment rendre votre quotidien plus facile et plus efficace. Que vous soyez novice ou expert, ensemble, nous explorerons des moyens ingénieux d'améliorer votre vie de tous les jours. (Retrouvez moi aussi sur Ctendance.fr)

Suivez-nous sur Google News Suivez Pratiks sur Google Actualités pour ne rien manquer.

Aucun commentaire à «Quelles sont les règles d’usage domestique des eaux de pluie ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis