Peinture & ponçage : comment poser des baches de protection Modes d'emploi

Avant de vous lancer dans des travaux de peinture, ou pire encore, de ponçage en intérieur, il est important de penser à protéger l'environnement : c'est à dire tout le reste de la pièce.

Pour ça, vous allez avoir besoin d'une bâche de protection, comme ici ; des bâches de protection en plastique. Nous avons ici des grands formats 3m x 5m.

Attention aux fausses économies. Ne prenez pas un modèle trop fin, trop léger. Ils sont effectivement moins cher, mais vous risquez de les déchirer pendant vos travaux, et si la poussière passe à travers, c'est la catastrophe.

Pour faire tenir la bâche, nous allons avoir besoin d'adhésif de masquage. Il y en a plusieurs sortes, et si jamais vous êtes sur une surface un peu sensible, il y en a qui sont un peu comme celui ci : " spécial surface sensible ".

Et si vous êtes vraiment paresseux, ou paresseuse , il y a la sollution " Easy Cover ". Nous ici une bâche de masquage qui est directement pré-collée à son adhésif.

Nous allons essayer les deux, et évidemment ça facilite le travail, mais ça coûte plus chère que d'acheter la bâche et l'adhésif séparément.

Première chose, même si vous avez l'impression que vos murs sont propres, c'est toujours bien de passer un petit coup de chiffon sur les parties où vous allez coller, de manière à ce que l'adhésif adhère bien, et puis on peut avoir des surprises.

Commencez d'abord par déplier entièrement la bâche, et attachez là sur un mur à une hauteur raisonnable, tout en prenant garde de ne pas laisser des zones d'entrée, ce qui permettrait à la poussière de s'immiscer sous la bâche.

Ne tendez pas trop votre bâche, car le moindre faux mouvement ou geste involontaire pourrait la déchirer.

Là, comme vous le voyez on a un mur peint. On va utiliser un adhésif de masquage spécial surfaces sensibles de manière à être sûr de ne pas abimer la peinture.

On va tester maintenant la solution " Easy Cover ", qui fonctionne avec ou sans distributeur. Nous n'allons pas en utiliser, on va tester à la main et on va voir si ça vaut le coup de dépenser un peu plus, et si ça simplifie réellement la vie.

Effectivement, lors de nos tests, nous avons mis deux fois moins de temps avec le " easy cover " qu'avec une installation standard.

Et si vous vous apprêtez à poncer, vous n'imaginez pas la quantité de poussière que vous allez faire, alors équipez vous bien.

Des gants, une combinaison de protection, un masque anti poussière ( c'est vraiment indispensable ), et des lunettes de protection.

Voilà, vous avez protégé la pièce, vous vous êtes protégés vous, il n'y a plus qu'à poncer.

Et n'oubliez pas cette grande phrase de celui qui est peut être le plus grand bricoleur de l'histoire, j'ai nommé Monsieur Descarte : " Je ponce, donc j'essuie ".

 

 

+

Commenter cette vidéo

Suggestions