Comment reconnaitre une carpe Savoir

Guillaume, animateur à la Maison de la Pêche et de la Nature de Levallois-Perret, vous présente les différentes variétés de poissons qui peuplent nos fleuves et rivières. Découvrez ici la carpe commune, dite la carpe, appelée aussi carpe miroir et carpe khoi. Cyprinus carpio est une espèce de la famille des cyprinidés. Ce poisson peut peser jusqu'à 20 kg, le plus gros spécimen capturé en France mesurait plus de 100 cm et pesait 37kg. Le plus facile pour reconnaître ce poisson est sa taille, sauf que la jeune carpe est trop petite pour que l'on puisse s'y fier. On le reconnaît à sa forme trapue, ses barbillons et ses grandes nageoires, dont une qui ressemble à une nageoire au dessus du corps. Elle vit dans les eaux douces en Europe, en Asie, en Extrême-Orient et en Amérique du nord. Elle serait originaire de la Chine, et aurait été introduite en Europe par les romains, mais des traces beaucoup plus anciennes de fossiles ont été retrouvé dans l'ancien lit de la Seine. La carpe a une bouche qu'elle peut déplier vers le bas pour aspirer les aliments trouvés dans la vase. Il y a plusieurs variétés de carpes. Certaines sont "communes", c'est-à-dire avec des grosses écailles sur tout le corps, d'autres sont des carpes "miroir" et n'ont que quelques écailles dispersées sur le corps. On trouve ensuite les carpes cuir qui n'ont pas d'écailles, et donc la peau ressemble à du cuir, qui sont assez rares, et enfin, beaucoup plus rares, les carpes khoi qui ont différentes tâches, qui sont de couleurs et qui valent très cher.

Rejoignez-nous sur Facebook en cliquant ici. Suivez-nous sur Twitter en cliquant ici.

+

Commenter cette vidéo

Suggestions

Voir plus de suggestions