Que fête-t-on à  L'Assomption le 15 août ? Savoir

Que fête-t-on à  L'Assomption le 15 août ?

Mais qu'est-ce que ça signifie au juste Assomption ? Est-ce que l'Assomption et l'Ascension, c'est la même chose ?

Voici un petit cours de rattrapage, pour tout comprendre de l'Assomption :

L'Assomption et l'Ascension sont deux fêtes différentes. L'une (l'Ascension qui à  lieu 40 jours après Pâques) célèbre l'Ascension du Christ qui s'est élevé aux cieux pour rejoindre Dieu tandis que l'autre (l'Assomption qui se déroule le 15 août) fête une autre ascension, celle de Marie la mère de Jésus. Après sa mort, la Vierge aurait en effet été enlevée au ciel par le Christ.
La célébration de L'Assomption est très ancienne. Au début,c'était plus une fête populaire qu'une célébration religieuse. Pour preuve,il n'existe aucune référence à  l'Assomption dans la Bible. Ce n'est qu'en 1950, que le pape Pie XII proclame la croyance en L'Assomption. c'est L'Empereur byzantin Maurice Ier qui à  instauré au VIe siècle la date du 15 août pour célébrer ce qu'il appellera la fête de la « Dormition de la Vierge Marie », durant laquelle on commémore le sommeil de la Vierge.
En occident l'Assomption arrive plus tardivement. Elle commence à  s'étendre en Europe à  partir du VIIIe siècle et atteint L'empire Franc où le concile de Mayence imposera le 15 août comme « fête de L'Assomption de la Vierge Marie ».
En France, L'Assomption devint importante dès le XVIIe siècle. Le roi Louis XIII prit même la Vierge pour protectrice spéciale du royaume, et fit du 15 août la Fête Nationale de la France.
Ce n'est qu'en 1870, pendant la 3ème république que le 14 juillet plus républicain fut voté pour remplacer le 15 août.
Depuis 1950 L'Assomption est un dogme de L'église catholique commémoré tous les 15 août. Des vêpres son célébrés à  la veille de l'Assomption qui est l'une des quatre fêtes catholiques fériées du calendrier.

+

Commenter cette vidéo

Ajouter une vidéo

Suggestions

  • Ephéméride Savoir

    Qu'est-ce que la fête de l'ascension ?

    Qu'est-ce que la fête de l'ascension ?

    De Pratiks Pratiks Ajoutée le 28/05/2014

    79 vues 4,5/5

    Dans la tradition chrétienne, l’Ascension marque l’élévation au ciel de Jésus Christ , après sa résurrection, et la fin de sa présence sur Terre. L’Ascension est une fête chrétienne célébrée quarante jours après le dimanche de Pâques. Elle tombe donc toujours un jeudi entre le 30 avril et le 3 juin inclus. Le jeudi de l’Ascension est jour férié dans plusieurs pays.  Dans le Nouveau Testament, l’Ascension du Seigneur désigne pour les chrétiens le moment où Jésus a été élevé au ciel, après avoir été mis sur la croix, être mort et avoir ressuscité. L’Ascension est un thème que l’on trouve déjà dans la mythologie gréco-romaine : monter aux cieux, c’est symboliquement rejoindre le domaine divin. Ainsi chez les grecs, Pégase monte au ciel pour se mettre au service de Zeus, et devenir une constellation. Pour le christianisme le terme concerne uniquement l’Ascension de Jésus Christ, l’Assomption désignant celle de la Vierge Marie. Jésus meurt sur la croix le dimanche de Pâques, il est porté au tombeau, et le lundi il a disparu du tombeau, c'est la résurrection. Ensuite, pendant les quarante jours suivant il va apparaître épisodiquement à quelques uns de ses disciples, jusqu'au jour de l'ascension, où il s'élève définitivement vers le royaume des cieux. Dix jours après l’Ascension au ciel de Jésus, celui-ci envoie l'esprit saint remotiver ses disciples, et c'est à partir de ce jour qu'ils partent prêcher l'évangile aux quatre coins du monde. L'ascension du Christ a donc lieu quarante jours après sa mort. Le nombre quarante est récurrent dans la Bible : il décrit la période durant laquelle la pluie est tombée lors du déluge de Noé, et celle que Moïse passe sur le Mont Sinaï pour recevoir les tables de la loi. Dans les évangiles synoptiques, la tentation du Christ au désert dure également quarante jours. L'errance des hébreux dans le désert avant de rejoindre la terre promise est de 40 ans, tout comme les règnes de David et Salomon. Cette durée symbolise un temps d’attente, d’épreuve et d’apprentissage. D’après Luc, l’Ascension se produit à Béthanie, le village où vivaient les amis de Jésus, Marthe, Marie et Lazare,  où Jésus  a ressuscité Lazare. C’est également dans ce village qu’aurait été baptisé Jésus. Une autre  tradition le situe au sommet de Mont des Oliviers où une église a été édifiée autour de la pierre, qui recèlerait la dernière empreinte du pied de Jésus sur Terre avant son ascension vers les cieux. La célébration de l’Ascension est attestée à la fin du IV e siècle, parfois fêtée simultanément avec la Pentecôte jusqu’au Ve siècle. (A partir de 511, la fête de l’Ascension fut précédée en Europe par les trois jours des Rogations, qui devinrent facultatifs dans le culte catholique après Vatican II)

    Lire +
  • Ephéméride Savoir

    L'histoire de la fête Nationale et le défilé du 14 juillet en France

    L'histoire de la fête Nationale et le défilé du 14 juillet en France

    De Pratiks Pratiks Ajoutée le 12/07/2011

    00:02:44 3 676 vues 0,0/5

    Le 14 juillet, c'est la fête Nationale, le feu d'artifice, le bal des pompiers, le défilé des armées, mais que fête-t-on vraiment ? La révolution française et la prise de Bastille ? Pas tout à  fait...
    Le 14 juillet n'est devenue fête nationale qu'en 1880, soit 91 ans après la prise de la Bastille, et officiellement nous célébrons la fête de la Fédération de 1790 :

    1789 : la famine guette et la colère gronde dans le peuple. Le royaume continue à  engraisser la noblesse alors que le pays est en faillite ! La population affamée croule sous les impôts. Les députés du Tiers état veulent mettre fin à  ces inégalités, mais Louis XVI s'y oppose par la force. Le matin du 14 juillet, le peuple furieux envahit les Invalides et y prend les armes. Il se rend ensuite à  la prison de la Bastille et s'en empare. La Révolution va ensuite gagner toute la France.
    L'année suivante, sur la volonté de La Fayette, une gigantesque fête est organisée le 14 juillet 1790 à  Paris. c'est la Fête de la Fédération. Elle est organisée en L'honneur du 1er anniversaire de la prise de la Bastille et pour célébrer la réconciliation et L'unité de tous les français. Les armées de la jeune république défilent. Ensuite la "fête de la fondation de la République" est célébrée le 1er vendémiaire de chaque année, de 1793 jusqu'en 1803. De 1806 à  1813, un décret instaura la Saint-Napoléon, le 15 août. Puis tout au long du XIXème siècle les dates changent... encore plus souvent que les régimesâ€_

    c'est en 1880, il y a 130 ans, que Benjamin Raspail propose une loi pour que " la République adopte comme jour de fête nationale annuelle le 14 juillet ". Afin de commémorer la fête de la fédération de 1790 (car il est plus correct de célébrer un jour de fête qu'un jour sanglant) !

    Le 14 juillet devient une tradition incontournable et un jour férié. En province et en banlieue le feu d'artifice a parfois lieu le 13 au soir, à  Paris c'est le 14. Le bal des pompiers vous accueille les soirs du 13 et du 14 juillet.

    Lire +
  • Ephéméride Savoir

    Que fête-on à  Pâques ?

    Que fête-on à  Pâques ?

    De Pratiks Pratiks Ajoutée le 02/04/2012

    00:02:21 1 121 vues 5,0/5

    Dimanche de Pâques 2012 : 8 avril.

    Gaël Pollès, journaliste et fondateur de Pratiks décrypte nos traditions et croyances.
    Pâques est la plus importante de toutes les fêtes chrétiennes, encore plus importante que Noà«l puisqu'elle commémore la résurrection du Christ.
    Selon les évangiles, après la crucifixion de Jésus ordonnée par le gouverneur romain Ponce Pilate, Jésus est mis au tombeau, mais Dieu le ressuscite trois jours plus tard. Il apparait à  plusieurs personnes, notamment ses disciples et ce durant une période de quarante jours au terme de laquelle il s'élève aux cieux, c'est ce qu'on appelle L'Ascension.
    Le vendredi Saint, trois jours avant le dimanche Pâques, correspond à  la date anniversaire de la crucifixion, tandis que le dimanche de Pâques célèbre sa résurrection. c'est donc le jour de la fin du carême qui est un temps de pénitence et de prière, commencé quarante jours avant lors du Mercredi des cendres. . .
    Les célébrations de Pâques durent traditionnellement toute une semaine.
    A L'origine il y a la fête de Pessa’h ou Pâque juive qui célèbre L'exode des hébreux hors d'Egypte. Selon les évangiles, Jésus aurait ressuscité au moment de la Pâque juive, c'est pourquoi le nom à  été repris pour désigner la fête chrétienne. Pessa’h à  été transformé en latin ecclésiastique pascha, puis en latin populaire pascua et enfin en français Pâques. Attention, en français, si on parle de la fête chrétienne on dit « Pâques » avec un S à  la fin et si on parle de la fête juive on parle de LA pâque sans S à  la fin.
    Depuis L'an 335, date du concile de Nicée, Pâques est le premier dimanche qui suit la première pleine lune après le 21 mars. De nombreuses dates de fêtes dépendent de la date de Pâques, comme L'Ascension ou la Pentecôte.
    Comme souvent avec les fêtes religieuses de nombreuses traditions païennes sont venues se greffer dessus, c'est L'objet d'autres vidéos.

    Retrouvez l'actu livre et télé de Gaël Pollès sur http://www.gaelpolles.com

    Retrouvez des milliers d'autres astuces pour tout faire sur http://www.pratiks.

    Découvrez chaque jour l'astuce du jour sur http://www.lespritpratiks.com et sur notre page Facebook :
    https://www.facebook.com/pages/Pratikscom/60744199028?ref=ts&fref=ts

    Suivez-nous sur Twitter @pratiks : http://www.twitter.com/pratiks

    Lire +
  • Ephéméride Savoir

    D'où vient la fête nationale belge ?

    D'où vient la fête nationale belge ?

    De Pratiks Pratiks Ajoutée le 09/05/2012

    00:01:54 273 vues 0,0/5

    On connait les fêtes catholiques, chrétiennes, musulmanes et juives mais que sait-on de la fête nationale de nos amis belges ? Explications : Même si la Belgique est un pays indépendant récent, on a pu remarquer que déjà , au temps des Romains, Jules César parlait déjà  du peuple Belges dans un de ses sept ouvrages « Commentarii De Bello Gallico ». Dans son premier livre, César définissait les belges comme les plus braves des Gaulois. Annexé par les Pays-Bas depuis la fin du XIVème siècle, les belges supportaient difficilement les contraintes de religions et de langue imposées par leurs différents rois. Le 25 aout 1830 de grandes échauffourées pour l'indépendance commencent dans les rues de Bruxelles. Ce jour-là , c'est tout le peuple belge qui est uni. Des catholiques et libéraux de la haute bourgeoisie jusqu'aux classes sociales inférieures, tous se rebellent contre les Hollandais.
    Le 27 Septembre, quatre jours après le début des véritables combats, les troupes hollandaises quittent le pays.
    Le 4 Octobre 1830, en Belgique, un gouvernement provisoire proclame L'indépendance belge et rédige la Constitution.
    Le 21 Juillet 1831, le roi Léopold 1er prête serment à  la Constitution et aux lois belges et jure de maintenir L'indépendance nationale et L'intégrité du territoire.
    c'est cette date qui sera choisie pour la Fête nationale de la Belgique, par une loi datant du 27 mai 1890.

    Retrouvez plein d'autres vidéos sur
    http://www.pratiks.com

    Lire +
  • Ephéméride Savoir

    Qu'est-ce que la Pentecôte ?

    Qu'est-ce que la Pentecôte ?

    De Pratiks Pratiks Ajoutée le 09/06/2011

    00:02:13 763 vues 0,0/5

    La Pentecôte, fête chrétienne dérivée d'une ancienne célébration païenne.Dans le judaïsme elle s'appelle Chavouot et commémore cinquante jours après la Pâque juive, la descente du Mont Sinaï par Moïse, porteur des Tables de la Loi. Elle devient l'un des trois grands pèlerinages annuels, surtout célébré par certains juifs hellénisés et par certaines sectes juives tout en conservant hors de ces groupes minoritaires sa dimension agricole.
    Les premiers chrétiens vont s'approprier cette fête en lui donnant une autre signification :
    Elle commémore une expérience mystique collective des apôtres de Jésus de Nazareth rapportée par les Actes des apôtres le cinquantième jour à  partir de Pâques, soit cinquante jours après la résurrection du Christ, et dix jours après son ascension au ciel. Ce jour là , des langues de feu se posent sur chacun des apotres, formalisant la venue de l'Esprit dans un épisode de communication inspirée qui permet aux disciples de s'exprimer dans d'autres langues que le galiléen.
    La Pentecôte se célèbre religieusement le septième dimanche, après le dimanche de Pâques. Elle se poursuit le lendemain, dans certains pays, par un lundi férié dit « Lundi de Pentecôte ».
    Le lundi de Pentecôte est actuellement jour férié en Allemagne, Autriche, France, Benelux, dans certains cantons suisses, en Norvège, au Danemark, en Ukraine, en Roumanie, en Islande, à  Madagascar, en Grèce, au Sénégal, au Togo.
    Mais il ne l'est pas dans des pays pourtant de tradition catholique comme l'Italie, le Brésil, l'Irlande, l'Espagne, le Canada, le Portugal, la Pologne, au Cameroun, ni dans les pays de tradition orthodoxe comme la Russie.
    En France, avant la Révolution, la semaine qui suivait la Pentecôte était fériée. Le Concordat de 1801 a réduit le caractère férié au seul Lundi de la Pentecôte.
    Entre 2004 et 2007, la décision du gouvernement Raffarin en fait une Journée de solidarité envers les personnes âgées, il reste férié mais devient non chômé pour beaucoup d'entreprises.

    Lire +
  • Ephéméride Savoir

    l'Histoire de la Galette des rois epiphanie tout savoir sur l'origine de la galette des rois et la fève.

    l'Histoire de la Galette des rois epiphanie tout savoir sur l'origine de la galette des rois et la fève.

    De Pratiks Pratiks Ajoutée le 05/01/2012

    00:02:06 3 724 vues 3,5/5

    Le 6 janvier, nous avons pour tradition en France de nous réunir autour de la fameuse galette des rois pour "tirer les rois" ; c'est l'épiphanie. Mais d'où vient cette tradition de la galette et de la fève qu'on y trouve ? Gaël Pollès nous raconte la vraie histoire de la galette des rois depuis les origines. Il faut aller chercher l'origine de tout cela dans une fête païenne, chez les romains. Début janvier, ceux-ci célébraient les saturnales, fête pendant laquelle un domestique ou esclave était élu roi du festin grâce à  une fève. Pour que l'élection soit juste, on mettait un enfant sous la table et c'est lui qui attribuait les parts. Ce n'est qu'au XIV siècle que l'Eglise de France s'est appropriée cette célébration païenne et l'a associé progressivement à  l'epiphanie. Dans la tradition, la galette est partagée en autant de portions que d'invités, plus une part. Une portion supplémentaire appelée "part du Bon Dieu" ou "part de la Vierge" généralement donnée à  un pauvre. Il y avait aussi à  l'époque "la part des Absents". Aujourd'hui, la galette des rois est devenue une tradition familiale. Le chanceux qui trouvera la fève sera couronné soit et choisira sa reine. Et la tradition romaine qui voulait que le plus jeune des invités, le plus innocent, se glisse sous la table pour désigner à  qui revient les parts perdure toujours. Les premières feves en porcelaine commencent à  remplacer la graine de feve au milieu du XVIIIe siècle. Jusqu'à  la Révolution, elles représentaient systématiquement l'enfant Jésus, puis un bonnet phrygien. Il en existe aujourd'hui de toutes sortes. Il existe des collectionneurs de fèves nommés les favophiles... Découvrez également sur pratiks.com l'Histoire de l'épiphanie et de ses rois mages !

    Lire +
  • Ephéméride Savoir

    Découvrez La Fête des Voisins !

    Découvrez La Fête des Voisins !

    De Pratiks Pratiks Ajoutée le 28/05/2010

    00:02:02 270 vues 0,0/5

    La Fête des Voisins, vous en entendez souvent parler, mais qu'est-ce que c'est au juste? « Immeubles en fête-La Fête des Voisins », permet de rencontrer ses voisins dans une ambiance conviviale. Elle a pour but de renforcer les liens de proximité entre les habitants et de lutter contre l'isolement. L'événement est lancé pour la première fois par l'association « Paris d'amis » en 1999. Il avait été organisé dans le 17e arrondissement de Paris. 800 immeubles se mobilisent alors pour l'événement ; La Fête des Voisins est un véritable succès, et est reconduite, l'année suivante. La réussite est à  nouveau au rendez-vous puisque l'événement, célébré par 500 000 personnes cette année-là  fût parrainé par 30 municipalités. De 2001 à  2009, La fête des Voisins ne cesse de triompher. L'événement prend, petit à  petit, une envergure nationale et internationale. L'Europe, notamment participe aux festivités, puisque 28 pays européens ont organisé leur Fête des Voisins en 2008. L'édition du 26 mai 2009 comptait plus de 8.5 millions d'européens dont 6.5 millions de français. En France, 670 mairies, bailleurs et associations ont participé à  l'événement. En Europe et à  l'international ils sont 450 à  avoir répondu présent le 26 mai dernier. Et qui sait si La Fête des Voisins ne battra pas un nouveau record pour ses 10 ans!

    Lire +
Voir plus de suggestions